Ifrika Fm, radio algérienne pour l'Afrique
Le lancement du nouveau média a été effectif lors d’une cérémonie en marge de la célébration de la Journée de la liberté de la presse, à laquelle ont pris part des membres du gouvernement et des directeurs de médias.

L’Algérie a fait un pas de plus dans ses relations avec les pays du continent en annonçant le 03 mai dernier par la voix du journaliste Mohamed Sayem, le lancement de la radio Ifrikya FM, une radio 100% africaine par les africains pour les africains.

Présent à l’occasion du lancement de cette radio, le ministre algérien de la Communication, Mohamed Bouslimani, a souligné l’importance de la diversité du paysage médiatique de son pays en ces termes : « le lancement de nouvelles chaînes de télévision thématiques qui ont renforcé récemment le paysage médiatique, et le lancement aujourd’hui d’une nouvelle station de radio dédiée aux questions africaines ». M. Bouslimani a également abordé les objectifs de la nouvelle station de radio, « Ifrikya FM » qui selon lui « partagera toutes les questions avec les Africains, notamment dans les domaines politique, sportif et culturel ». Il a pareillement confirmé que la musique africaine occuperait une place importante sur la station.

Pour le directeur d’Ifrikya FM, M. Mohamed Sayem, cette station sera «la voix de l’Afrique par excellence» car elle souhaite couvrir tout le continent et ambitionne s’adresser à toute l’Afrique.

Les programmes de la radio seront riches et variés avec des émissions (interactives et d’analyse), des chroniques, des débats qui porteront sur la politique, la géopolitique, l’économie, la culture, l’art, etc.

9 pays et 11 correspondants

La jeune radio est déjà présente dans 9 pays (Mali, Tchad, Soudan, Libye, Mauritanie, Sahara occidental, Niger, Burkina-Faso) avec un réseau de 11 correspondants dont deux au Mali. L’un sera basé à Bamako et l’autre à Kidal, une région située dans le nord du pays et marquée par une instabilité politique et sécuritaire importante. Le réseau de correspondants devrait bientôt s’étendre à l’Afrique du Sud et au Cameroun.

La direction de Ifrikya FM ne compte pas précipiter les choses. « Pour le moment, on vient de démarrer, les choses vont se faire petit à petit », a indiqué Mohammed Sayem en plus d’ajouter que cette station aura un statut particulier. Ifrikya FM diffusera ses contenus en 5 langues notamment l’arabe, le français, le targui, l’haoussa et le bambara sur les bandes 105.6 fm et 98.4 fm en Algérie et sur les satellites Eutelsat 7w et Alcomsat.

Par Bede Lawson.