L’édition 2022 de l’Africa Communications Week a été lancée ce lundi 23 mai 2022, avec une conférence inaugurale qui s’est tenue en présentiel, en Afrique du Sud. Cette année, le thème général s’axe sur les défis à venir des communicants : « La Com’ en Afrique : anticiper les prochains défis ».

Pour la deuxième année consécutive, Naole Média s’associe à ACW pour contribuer à la valorisation de l’histoire contemporaine du continent africain. À cet effet, nous organiserons le jeudi 25 mai prochain à 18:00 GMT +2, un webinaire sur le thème : « Communication interne, levier de productivité et de performance de l’entreprise », avec les participations de Levy Bouassa, Waris Moulenda Fatombi et Elodie Mbida.

La communication interne est devenue l’un des grands enjeux de développement des organisations. Ces dernières années, de nouveaux termes ont émergé, pour démontrer l’importance capitale de miser sur les ressources humaines. En occident, les plus courantes sont la « marque employeur », l’« Employee Advocacy », le « Capital Humain », la « Raison d’Être » ou encore le développement du terme « Collaborateur » en lieu et place de « Salarié », etc. Ces différentes expressions amplifient la place importante de l’humain dans le processus de croissance d’une organisation.

Sur le continent africain, même si les entreprises réunissent leurs collaborateurs lors des périodes festives, telles que la fête du travail, la célébration de l’arbre de noël, etc. très peu semble avoir une réalité politique et stratégie de communication avec les différentes parties prenantes internes de l’organisation. Certaines relaient la stratégie de communication interne au département des Ressources Humaines. La communication interne se retrouve « parent pauvre » dans la communication organisationnelle.

On dit très souvent que la force d’une entreprise, ce sont ses employés. Aussi, plusieurs études psychologiques ont montré qu’un employé motivé, impliqué au sein d’une organisation transparente était plus productif. Pour parvenir à cette productivité, une bonne communication horizontale et verticale en entreprise est tres indispensable.

En observant les secteurs, nous constatons que les entreprises font toutes face à des évolutions de leur environnement et à des transformations internes de plus en plus rapides. Qu’à l’heure de l’instantanéité, des dissonances potentielles, des incohérences entre la COM externe et la COM interne, des frustrations des salariés peuvent empêcher un discours unifié est indispensable.

Les acteurs RH sont parfois amenés à se saisir des problématiques de conduite du changement. Toutes ces actions nécessitent à la fois une solide connaissance des métiers et des collaborateurs, et de leurs besoins de communication, mais aussi une forte maîtrise des techniques et outils de communication. La communication interne tient un rôle prépondérant dans le fonctionnement d’une entreprise et permet de faire le lien entre les différents employés. Créer un sentiment d’appartenance à une équipe et véhiculer les valeurs de la société sont tous des objectifs de la communication interne et renforcent son aspect incontournable.

C’est pour cette raison que nous avons sollicité l’intervention de deux communicants (Levy Bouassa et Waris Fatombi) dans le but d’éclairer l’opinion sur les enjeux de la communication interne, définir la frontière entre le département des ressources humaines et le département de la communication ; et identifier la mise en place des stratégies et des outils pour une COM interne efficace.

Pour vous inscrire aux différentes conférences de la 5e édition de l’AfricaCommsWeek, suivez ce lien : https://events.zoom.us/ev/DIGtob6NRTBt7pp0AwAAFgAAALpoggMrFgpNCK0L9_cE_tveXOfAtDE6Yn_W-yng2qrEWDnWjtQm~AIqc612qO5cOvo1xEPqXYVg1Ny4E5o2IihYd64s?lmt=1652204062000

La rédaction.

Conférence dédicace de Chedjou KAMDEM, Expert en community management.

 Le 7 juillet 2022, à 15h, à l'Institut Français du Cameroun, à Yaoundé.