Posted on: 2022-02-21 Posted by: Naole Média Comments: 0

Lors du forum de la radio nationale qui s’est tenu à Alger, Mohamed Bouslimani, le ministre algérien de la communication a révélé quelques détails sur l’avant-projet de loi organique sur l’information, actuellement en étude par le gouvernement de son pays.

Les autorités ont envisagé la mise sur pied d’un nouveau cadre réglementaire, consécutivement aux mutations survenues dans le paysage médiatique ces dernières années, ainsi que les nouveaux défis auxquels fait face l’industrie des médias. La question des médias en ligne (au nombre de 130 selon le dernier recensement de 2020 Ndlr) a considérablement influencé la réflexion. D’autres textes devront être suivre, à la suite de la finalisation des lois sur l’information ; ceci, dans l’objectif de régir de manière distinctive, la presse électronique et les chaînes de télévision.

Selon Mohamed Bouslimani, « Cette nouvelle loi a été élaborée pour pallier les lacunes relevées au niveau de la loi sur l’Information 12-05 qui ne répond plus aux développements survenus sur la scène médiatique, mais aussi pour être au diapason de la nouvelle constitution qui consacre la liberté d’expression. Elle est dictée par les développements survenus sur la scène médiatique dont l’émergence de la presse électronique et l’impérative réorganisation de l’activité des chaines de télévision privées ».

La rédaction.

Leave a Comment

deux × un =