Posted on: 2022-01-12 Posted by: Naole Média Comments: 0

Sonja Smith, June Shimuoshili et Shireen van Wyk ont été récompensées pour leur travail, dans le cadre des prix annuels de reconnaissance des médias de la Fondation Merck pour l’Afrique.

La fondation Merck (la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne) a annoncé ce 12 janvier les lauréats d’Afrique australe des prix pour le compte de l’année 2021. Trois journalistes ont été récompensés dans les catégories presse écrite, en ligne et multimédia. Le thème de cette édition 2021 était  »More Than a Mother » ; en référence au combat de cette organisation contre la stigmatisation faite aux femmes infertiles.

La journaliste indépendante du quotidien The Namibian, Sonja Smith a remporté le premier prix dans la catégorie presse écrite avec l’article « The Agony of Infertility ». June Shimuoshili, de The Namibian et unWrap.online, prend quant à elle la seconde place dans la catégorie en ligne. Enfin, la journaliste indépendante Shireen van Wyk, est également distinguée dans la même catégorie.

Pour rappel, la fondation Merck vise à autonomiser les femmes infertiles en leur donnant accès à l’information et à l’éducation, et en faisant évoluer les mentalités. Elle mène également une campagne annuelle pour aider les gouvernements à définir des politiques visant à améliorer l’accès à des soins de fertilité réglementés, sûrs et efficaces.

La rédaction.

Leave a Comment

5 − 1 =