Posted on: 2021-12-06 Posted by: Naole Média Comments: 0

Le ministre Amadou Coulibaly a présenté le samedi 4 Décembre 2021, le projet de budget 2022 de son département, à la Commission des Affaires Économiques et Financières du Sénat ivoirien, à Yamoussoukro.

Au cours de son exposé, Monsieur Amadou Coulibaly a apporté des réponses aux préoccupations des Sénateurs, concernant ce budget s’élève à hauteur de 28 879 756 047 F CFA. Grâce à ce budget, le ministère de la Communication, des Médias et de la Francophonie envisage de renforcer d’au moins 60% la capacité du personnel par une politique accrue de formation, de renforcer la production, la diffusion de l’information en améliorant considérablement dans une proportion d’au moins 70%, les différents taux de couverture en TV, radio et presse écrite dans le pays.

Une ambition qui va en droite ligne avec sa déclaration face aux députés, le 18 novembre dernier : « Notre vision est institutionnelle par le renforcement du cadre législatif et règlement de nos services et structures. Elle est humaine parce que valorisant les professionnels du métier par une assistance professionnelle et sociale à leur endroit. Elle est économique parce que favorisant la création et la promotion des outils de production dans le secteur ». Selon le ministre Amadou Coulibaly, qui est également porte-parole du gouvernement, le département ministériel qu’il dirige a une vision offensive parce qu’elle met en premier plan, les intérêts de la Côte d’Ivoire à travers l’amélioration de son image de marque.

Au terme des échanges, l’adoption définitive budget 2022 du ministère de la Communication, des Médias et de la Francophonie, a été actée par les deux chambres de l’Assemblée Nationale.

La rédaction.

Leave a Comment

cinq − 3 =