Posted on: 2021-09-17 Posted by: Naole Média Comments: 0

Jennifer Nupsia De MAYOMBO est conseillère en communication et CEO de l’agence GAB’Kulture Event, basée à Libreville au Gabon. Dans cet entretien, elle nous parle de la toute première édition du salon des métiers de l’audiovisuel et du numérique (SAMEAU), qu’elle organise en partenariat avec le ministère de la communication et de l’économie numérique du Gabon. Café Express.

Le salon des métiers de l’audiovisuel et du numérique, se tiendra du 23 au 25 septembre prochain à Libreville. D’où vient l’idée d’une telle initiative et comment s’articulera-t-elle ?

Nous avons pensé le présent projet afin de renforcer les capacités des Hommes des médias, du numérique et d’offrir des formations pratiques aux étudiants en communication. Il est important de souligner qu’il y’a un gros besoin de formation et de recyclage au Gabon ; c’est ce qui explique la raison d’être du salon. Il s’agit de rassembler en un seul lieu durant 3 jours, professionnels et amateurs afin qu’ils échangent sur les métiers de l’audiovisuel et du numérique. En marge de ces moments de formation, nous envisageons également de regrouper les visiteurs dans un village avec des stands ouverts aux acteurs du monde de la communication (maisons de productions, médias, numérique, établissements de formation, institutionnels etc.).

Nous avons également prévu un petit symposium qui portera une « réflexion sur l’audiovisuel et ses enjeux ». Nous souhaitons comprendre pourquoi les médias gabonais n’intéressent plus autant le public et comment enrichir leurs contenus? Ce seront des échanges entre les responsables des médias, le ministère de la communication et de l’économie numérique et la HAC (Haute Autorité de la Communication). Il y’aura aussi des mini talk avec des thèmes tels que « Les enjeux d’internet et leur impact sur les métiers du numérique » et « Les défis de l’audiovisuel à l’ère du numérique ». Durant ces échanges, des intervenants de haut niveau tels que des universitaires et des responsables dans les métiers du numérique se succéderont dans les panels.

A qui s’adresse principalement le SAMEAU et à quoi devront s’attendre les participants ?

Le Salon des métiers de l’audiovisuel et du numérique s’adresse à tous. Précisément aux étudiants aux médias, aux structures de production audiovisuelle et numérique. Tout le monde est invité à y prendre part.

Quels seront les principaux thèmes abordés durant ces trois jours de salon ?

Les ateliers porteront sur la communication digitale, l’écriture journalistique, la réalisation, le montage vidéo, le pilotage de drone, la présentation/l’animation télé et radio, le public speaking. Sans oublier des partages d’expérience sur comment créer, gérer sa boîte de communication ou son média. Sur place les jeunes pourront échanger avec les professionnels des médias (à travers le partage d’expérience), via le « village des médias » qui sera ouvert à tous.

Comment se portent les secteurs de l’audiovisuel et du numérique aujourd’hui au Gabon ?

A l’instar de plusieurs de secteurs d’activités aujourd’hui au Gabon, les médias, tout comme les structures de productions audiovisuelles et du numérique, souffrent de la pandémie a coronavirus qui n’est pas encore derrière nous. Néanmoins il existe un réel besoin de formation et de recyclage des personnels de ces secteurs. Aujourd’hui plusieurs indicateurs portent à croire que, le dynamisme d’avant pandémie reviendra une fois la Covid19 passée. Dans la même veine, il n’est pas exclu que de nouveaux médias voient le jour sous peu, via les plateformes numériques.

Leave a Comment